Xpsecurite.com » Administratif » Comment toucher au chômage : que doit-on savoir ?

Comment toucher au chômage : que doit-on savoir ?

Si vous êtes à la recherche d’un moyen efficace de quitter votre actuel travail sans pour autant rester sans revenus ni ressources financières le temps d’en trouver un autre, il existe quelques alternatives intéressantes qui rendent la démission –qui est d’ailleurs un moyen de rupture de contrat qui ne permet habituellement pas de toucher aux allocations de chômage- beaucoup plus avantageuse.

En effet, si vous démissionnez vos chances de prétendre aux indemnités et allocations de chômage sont minces. Cela dit, Pôle Emploi regroupe quelques cas de démissions à motifs et raisons légitimes, ce qui fait qu’un salarié présentant ces derniers pourrait avoir droit aux indemnités de chômage.

Allocations chômage

Les allocations chômage sont une assurance par laquelle les personnes peuvent recevoir des prestations si elles ont parfaitement perdu leur emploi et satisfont à d’autres critères d’éligibilité. Les travailleurs qui mettent fin volontairement à leur emploi et ceux qui exercent une activité indépendante ne sont généralement pas admissibles à l’assurance-chômage et doivent utiliser des fonds personnels pour couvrir les situations où aucun travail n’est disponible.

Les gouvernements des États versent une assurance-chômage à partir d’un fonds d’impôt-chômage prélevé auprès des employeurs.

Cela dit, comme il a été précédemment mentionné, il existe quelques échappatoires comme par exemple un licenciement pour faute grave, qu’il soit prononcé en raison d’un abandon de poste ou autres, ce dernier ouvre directement au chômage et à ses avantages financiers.

Il est important et nécessaire que la personne concernée soit à la recherche permanente et assidue d’un emploi.

Les allocations chômage se déterminent en divisant le montant des rémunérations acquises durant les 12 derniers mois avant la mise en place de la rupture de contrat, par le nombre de jours travaillés durant cette même année. L’assurance-chômage est une allocation versée en deux parties : une partie fixe équivalente à 11,84 euros et une autre variable qui correspond à 40,40% du salaire journalier de référence. La somme est versée chaque jour ou autrement dit de manière journalière.

Toucher au chômage : astuces et moyens efficaces

L’assurance-chômage a été mise en place afin de couvrir tout salarié lors d’une susceptible perte d’un emploi. Les allocations et indemnités sont le plus souvent versées par Pôle Emploi pour les salariés privés involontairement de leur emploi, afin de les soutenir financièrement jusqu’à la trouvaille d’un nouvel emploi. Cependant, il existe quelques exceptions intéressantes qui permettent de prétendre au chômage même si la rupture de contrat est volontaire, nous notons :

  • Rupture conventionnelle : rupture de contrat de travail à durée indéterminée approuvée par les deux parties -employeur et salarié.
  • Rupture de contrat au tort de l’employeur : si discrimination et manquement d’obligations contractuelles, non-payement, changement de terme de contrat sans accord du salarié…
  • Abandon de poste : peut déboucher sur un licenciement pour faute.
  • Anticipation d’une rupture de CDD (contrat à durée déterminée).